LES COMITES NATIONAUX OLYMPIQUES

Les Comités Nationaux Olympiques

Les Comités Nationaux Olympiques


Préambule

Le CIO reconnaît actuellement 205 Comités Nationaux Olympiques (CNO). Les CNO représentent et développent le Mouvement olympique dans leurs pays et territoires respectifs. La mission et le rôle des CNO sont décrits dans la Règle 28 de la Charte olympique. La mission première des CNO est de “développer, promouvoir et protéger le Mouvement olympique dans leurs pays respectifs, conformément à la Charte olympique.

 

Les CNO et la défense de la Charte Olympique

Les CNO constituent l’un des 3 piliers du mouvement olympique en compagnie du CIO et des Fédérations Internationales.

La création d’un CNO répond à un certain nombre de conditions pour qu’il soit reconnu par le CIO. Ainsi, le CNO candidat doit être composé d’au moins 5 fédérations nationales affiliées à des Fédérations internationales reconnues par le CIO, dont trois au moins doivent être olympiques.

Les CNO sont en charge de la protection de la Charte Olympique et de la propagation des valeurs de l’Olympisme sur leurs territoires concernés.

En 1967, les CNO se réunissent en association au sein de l’ACNO (Association des Comités Nationaux Olympiques). Les CNO sont également répartis en 5 Associations continentales :

Afrique : ACNOA

Amérique : ODEPA/PASO

Asie : OCA

Europe : COE

Océanie : ONOC

D’autres associations existent également telles l’Association Francophone des Comités Nationaux Olympiques (AFCNO) ou l’Union des Comités Nationaux Olympiques Arabes.
 

Les CNO et les Jeux Olympiques

Le CNO est un acteur clé de la préparation des Jeux Olympiques ; il a pour rôle de sélectionner la ville qui le représentera durant la phase de candidature et de proposer cette cille au CIO. Une fois qu’une demande a été soumise au CIO en vue d’accueillir les Jeux Olympiques, le CNOde la ville requérante supervise, en tant que partie conjointement responsable, les actions et la conduite de la ville requérante en relation avec sa demande puis, le cas échéant, sa candidature à l’organisation des Jeux. 

Au moment de l’attribution des Jeux, c’est au CNO de la ville hôte ainsi qu’à la ville elle-même qu’est confiée l’organisation des Jeux et c’est le CNO qui est chargé de constituer un Comité d’Organisation des Jeux Olympiques (COJO).

La tâche la plus importante qui incombe à chaque CNO pour les Jeux Olympiques est celle de constituer, organiser et diriger sa délégation. Le CNO décide de l’inscription des athlètes proposés par les fédérations nationales correspondantes; la sélection ne dépend toutefois pas uniquement de la performance des athlètes mais également de sa capacité à servir d’exemple pour la jeunesse sportive de son pays. C’est également le CNO qui est responsable de sélectionner les représentants des médias qui seront accrédités par le CIO pour couvrir les Jeux Olympiques. 
 

Pendant les Jeux, chaque CNO doit nommer un chef de mission qui aura pour tâche d’assurer la liaison entre le CNO et le CIO, les Fédérations Internationales et le COJO. Le chef de mission peut en outre exercer d’autres fonctions qui lui sont confiées par son CNO. Le chef de mission est responsable de l’ensemble de la délégation du CNO, à savoir de tous les concurrents, officiels et autre personnel d’équipe. 


 
Vous êtes ici :